distichiasis

Distichiasis et ulcère à mi-stroma chez un chien

Un chien Labrador retriever de 5 ans est présenté pour douleur aux yeux depuis 3 jours. Les deux yeux présentent un blépharospasme marqué (OD>>OG), un épiphora séreux est également noté à l’examen à distance. A l’examen rapproché de l’œil droit, les deux paupières présentent des cils orientés vers la cornée en regard de l’abouchement des glandes de Meibomius. Un œdème cornéen est présent autour d’une ulcération centrale à mi-stroma. Une néovascularisation ramifiée de 5 mm est présente sur la cornée. Aucun trouble des milieux internes n’est noté. L’œil adelphe présente une légère kératite par frottement occasionné par le distichiasis présent uniquement sur la paupière inférieure.

Un traitement cycloplégique associé à une quinolone en pommade sont prescrits, le chien est opéré le lendemain. Après une désépithélialisation des marges de l’ulcère, on réalise une kératotomie radiaire pour faciliter la cicatrisation de l’ulcère (aucun comblement n’est effectué étant donné l’étroitesse du puits de l’ulcère. Une résection en bande de la conjonctive en regard des glandes de Meibomius est pratiquée s’ensuit une épilation des poils irritant la cornée. Un recouvrement par la troisième paupière est mis en place sur l’œil droit, ce recouvrement sera retiré une semaine plus tard.

Le traitement topique est poursuivit pendant 4 jours pour le cycloplégique et 1 semaine pour l’antibiotique à raison de 4 applications quotidiennes, un traitement anti-inflammatoire par voie générale est également mis en place. Le port de la collerette est préconisé jusqu’au retrait de la clignoraphie afin d’éviter toute lésion secondaire par frottement.

Ce cas illustre bien l’urgence du traitement chirurgical du distichiasis, la négligence de certains propriétaires peut favoriser la perforation du globe par les frottements occasionnés. Il faut également être attentif lors de tout examen ophtalmologique et s’assurer de l’absence d’éléments irritants pour la cornée et ne pas focaliser uniquement sur l’atteinte cornéenne mais toujours s’interroger sur le caractère secondaire de cette atteinte et en trouver la cause.

distichiasis

Œil Droit : ulcération centro-latérale, néovascularisation ventrale, noter les cils présents sur les paupières supérieure et inférieure

 distichiasis

Œil Droit : Désépithélialisation du lit de l’ulcère + kératotomie avant recouvrement par la troisième paupière

distichiasis

Œil Gauche : les cils sont facilement identifiables sur la paupière inférieure