Comblement ulcère stromal au Cyanoacrylate

Un ulcère stromal traumatique chez un brachycéphale traité par comblement au cyanoacrylate

Un chien Cavalier King Charles est référé à la clinique pour un ulcère de l’œil droit suite à une altercation avec un congénère 4 jours au préalable. A l’examen direct, aucun trouble de la statique palpébrale ou d’ectopie ciliaire ne sont notés. L’ulcère est central et est relativement profond (mi-stroma : la fluorescéine « fixe » encore au fond du lit de l’ulcère (cela n’aurait pas été le cas s’il s’agissait d’un ulcère descemétique plus connu sous le nom de Descemétocèle). Aucun signe inflammatoire oculaire n’est noté, il n’y a pas ne néovascularisation en région limbique. Une quantification de la production lacrymale est le premier examen effectué, à l’aide d’un test au rouge phénol (Tévé-Test TVM), les valeurs sont dans la norme. La pression intra-oculaire est normale, l’œil adelphe ne présente aucune anomalie. Les autres étiologies étant écartées, le diagnostic différentiel oppose donc l’ulcère traumatique et l’ulcère atone. Au vu des commémoratifs, la première étiologie est traitée. Etant donné l’absence de néovascularisation, un traitement chirurgical par comblement au cyanoacrylate est pratiqué après parage des marges de l’ulcère et kératotomie périphérique, associé avec une clignoraphie. Une injection sous conjonctivale de Gentamicine est effectuée à la fin de l’opération. Un traitement topique à base de Gentamicine et d’Atropine sont prescrits. La clignoraphie est libérée 7 jours après l’intervention.

image005

image007