Peristance_membrane_pupillaire_corgie_OD (1)

Persistance de membrane pupillaire chez un jeune Corgi Pembroke

Une femelle Corgi de 2 mois 1/2 est présentée pour une opacité de l’œil droit. Elle a été acquise en début de semaine.

A l’examen à distance, aucune douleur oculaire n’est notée, la morphologie oculaire est normale. Les tests visuels sont bons ainsi que les RPM.

L’examen rapproché en lampe à fente de l’œil gauche révèle la présence de fibres irido-iriennes pontant la pupille.

L’examen au biomicroscope de l’œil droit permet d’apprécier la présence d’un œdème cornéen diffus centré sur la cornée, une pigmentation endothéliale latérale est présente ainsi que de nombreuses fibres irido-iriennes, irido-lenticulaires (formant une opacité en surface de la capsule antérieure du cristallin).

Aucune cataracte n’est présente dans aucun des cristallins.

L’examen rétinien est normal pour les deux yeux.

En conclusion la chienne présente une persistance de la membrane pupillaire bilatérale beaucoup plus marquée à droite. L’origine de l’opacité cornéenne est liée à d’anciennes fibres irido-cornéennes. L’opacification ne devrait pas progresser voir régresser avec le temps.

Compte tenu de la densité de l’atteinte, la reproduction est déconseillée et il est conseillé de faire examiner ses congénères.

Cette entité est fréquemment relatée dans la littérature [Chahory – Chaudieu – Affections oculaires héréditaires pp.147].

Peristance_membrane_pupillaire_corgie_OG (1)

Œil gauche après dilatation

Peristance_membrane_pupillaire_corgie_OD (2) Peristance_membrane_pupillaire_corgie_OD (1)

Oeil droit avant et après dilatation

Retino OD Corgi Retino OG Corgi

Examen rétinien